Montre Baltazar Martinot

211-montre-53b

Belle montre oignon, le boîtier en laiton. Le cadran en métal doré avec indication des heures sur cartouches émaillés blancs. Balancier à faux pendule, protégé par un coq gravé de têtes d'oiseaux et d'enroulements. Platine signée BALTAZAR MARTINOT à Paris. Fin XVII°. Horloger d'Anne d'Autriche. Né à Rouen en 1636, il devint horloger ordinaire du Roi et du conseil. Il mourut en 1716 à Saint-Germain-en-Laye.